vendredi 11 juin 2021

SERGE GAINSBOURG & JEAN-CLAUDE VANNIER "Les Chemins de Katmandou – Paris n’existe pas" (Music Box Records) – 4 juin 2021


En 2015, Stéphane Lerouge retarde de quelques semaines la réédition du coffret 5 CD Le cinéma de Serge Gainsbourg (Universal Music), car il vient de mettre la main sur des morceaux rares extrait de la B.O. du film Les Chemins de Katmandou d’André Cayette. Cette trouvaille doit figurer sur la set liste du coffret, d’autant qu’elle est destiné à être plus complète que la première édition publié en 2001. Sortie en 1969 sur les écrans français, Les Chemins de Katmandou n’avait pas laissé une grande trace dans la mémoire du cinéma français, malgré la présence au générique du duo iconique Serge Gainsbourg et Jane Birkin. Pire, on avait complètement zappé que la musique avait été composée par Serge Gainsbourg et surtout Jean-Claude Vannier à l’écriture, aux arrangements et la direction d’orchestre. A la sortie du film en 1969, il n’y a pas eu de publication en vinyle de la B.O., que cela soit en 45t ou en 33t. Au final 4 morceaux seront gravés dans le coffret publié en 2015. 

 

Pochette de l’édition vinyle publié en 2017 par Fingers Keepers

En 2017, nouveaux rebondissent avec le label anglais Finders Keepers qui publie en vinyle la B.O. composé de 12 morceaux enveloppés dans une magnifique pochette et des notes explicatives. La découverte de ses 12 titres inédits fera l’effet d’une bombe pour les fans de B.O. et les fans de Gainsbourg et Vannier. Car dans cette collaboration datée de 1969, soit deux ans avant la bombe du culte Histoire de Melody Nelson, on détecte déjà des sons, des arrangements qui donneront le style à Melody, notamment le morceau Colin-maillard et son rif pop rock joué à la guitare. En 2017, Jean-Claude Vannier n’en garde pas un souvenir extraordinaire de cette B.O., juste une petite fantaisie, quelques bricoles de travail pour un petit film. Il est même étonné qu’un label soit motivé a publier cette musique de jeunesse. C’est ça la modestie des grands artistes, des grands compositeurs. Mais oui Monsieur Vannier, pour l’amateur de musique pop orchestrale, tinté de psychédélisme jerk avec sitar, vos compos de 1969, année érotique et "Peace and Love", c’est du caviar divin qui fait un bien fout à nos oreilles exigeante. A noter que 1969 est une année faste coté B.O. pour le duo Gainsbourg/Vannier avec Slogan de Pierre Grimblat et Paris n’existe pas de Robert Benayoun. En 1970, deux classiques avec La Horse de Pierre Granier-Deferre et Cannabis de Pierre Konalnik. Évidemment cette collaboration en tandem continuera sur d’autres films, sorties dans les années 70.

Affiche du film "Les Chemins de Katmandou"

En ce mois de juin 2021, le label Music Box publie pour la première fois en CD la B.O. en version remastérisé à partir des archives de Jean-Claude Vannier. Il est clair qu’en 2021, l’effet de surprise ne va pas se reproduire pour ceux qui ont usé l’édition vinyle de 2017, du moins pour la musique de Les Chemins de Katmandou. La surprise sera du côté du film Paris n’existe pas, car là à part une publication sur un vinyle non officiel qui couple Les Chemins de Katmandou avec Paris n’existe pas, il n’y a aucune trace de cette B.O., même pas un morceau dans les coffrets d’Univeral Music. Music Box nous propose ici 9 morceaux inédits. Paris n’existe pas de Robert Banayoun est un film encore plus obsur que Les Chemins de Katmandou. Avant sa publication en DVD en 2013 (XIII Bis Records), peu de personnes ont vu ce film surréaliste. Il a été diffusé en 1969 au Festival de Cannes lors de La Semaine de la Critique, mais vu l’accueil mitigé de la presse, le film a peu ou pas été projeté en salle. Ce premier film de Robert Banayoun (critique de cinéma dans la revue Positif) avec son histoire et sa mise en scène surréaliste et intello n’a pas captivé les esprits. Lors de sa découverte en novembre 2013, notamment avec une projection au Forum des Images à Paris, ce film reste une curiosité un peu daté qui flirte avec la Nouvelle Vague dans le milieu bourgeois parisien. L’attrait du film est surtout la présence à l’écran du dandy Serge Gainsbourg qui a surement acheté ses habits à Londres dans le quartier de Carnaby Street. Malgré que les personnages du film aient la vingtaine, la musique de la B.O. n’est pas dans l’air du temps. Ici pas de musique pop et jerk, mais plutôt une musique d’ambiance, avec des effets, des ritournelles, une touche de mélancolie. On est dans l’illustration sonore, avec ses petites pastilles de couleurs qui donnent une tonalité aux scènes. Agréable à écouter, mais moins marquant dans la musique pop des Chemins de Katmandou. En bonus, Music Box nous propose la B.O. inédite du film La Bête Noire de Patrick Chaput sortie en 1983. Pour ce bon de 14 ans dans le futur, la musique est uniquement composée par Jean-Claude Vannier. Malgré la présence de Richard Bohringer, Bernadette Lafont, Jean Bouise, Eddy Constantine et Georges Géret au générique, ce film est totalement inconnu, il n’y a pas eu d’édition VHS n’y en DVD. La partition de Jean-Claude Vannier est scintillante et joviale. Le saxophone jazzy joué par Philippe Maté et le piano à la Borsalino donne une couleur jazzy plutôt sympathique. Par contre la touche sixties de Jean-Claude Vannier est absente, ainsi son style sonore est ici moins identifiable, sauf dans les quelques notes de cordes qui est sa marque de fabrique.

Au final, avec une durée de 55 minutes, ce CD édité à seulement 350 exemplaires avec un livret de 8 pages écrit par le journaliste Nicolas Magenham est plus que recommandé, vu la rareté des publications de Jean-Claude Vannier en tant que compositeur de B.O. de films. Cette référence numéroté 192 est un incontournable à ne pas rater !


Pochette du DVD "Paris n’existe pas" publié en 2013 XIII  Bis Éditions

 

Interview de Laurent Lafarge de Music Box ici : https://paskallarsen.blogspot.com/2020/07/music-box-records-le-label-specialise.html

https://www.facebook.com/MusicBoxRec/?hc_location=ufi

https://www.musicbox-records.com/fr/cd-musiques-de-films/10366-les-chemins-de-katmandou-paris-n-existe-pas-la-bete-noire.html

http://www.jeanclaudevannier.fr/






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire